Archives par mot-clé : révélation

M2 – CELA NE T ‘ ARRIVERA PAS … !

Format PDF

  « Pierre, l’ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit : « À Dieu ne plaise, Seigneur ! Cela ne t’arrivera pas… ! » Matt 16:22.

  Par cette parole, Pierre exprime sa sincérité, mais c’est une sincérité d’homme charnel et non d’homme spirituel. Il montre ses sentiments les meilleurs dans le but de protéger, de défendre son Seigneur, mais dans une incompréhension totale du plan de Dieu. Jusqu’à ce jour, Jésus qui les avait choisis et envoyés afin d’annoncer le Royaume de Dieu par la parole et les miracles, les exhortait, les reprenait et les encourageait ; et voici, qu’au terme de sa vie terrestre en tant que Fils de l’homme, Il parle de son départ, de l’abandon dont Il sera l’objet, de Sa condamnation et de Ses souffrances.

  Alors c’en est trop, Jésus est trop bon, Il est trop pur, trop juste pour qu’il en soit ainsi ! À leurs yeux, les disciples ont l’impression que Jésus défaille, ils le voient comme emporté par les événements qui se précipitent. C’est ainsi qu’ils se décident à prendre les choses en mains, de s’occuper de Lui, une fois pour toutes ! Ils réagissent à leur manière et poussent même la présomption jusqu’à prendre soin de Celui qui prenait soin d’eux, à défendre Celui-là même qui les défendait du Malin, et surtout d’eux-mêmes ! Ils prennent Dieu même à témoin pour faire exactement le contraire de ce que Dieu avait résolu faire.

Continuer la lecture

M4 – PLUS GUÈRE …

Format PDF

  « Et maintenant je vous ai dit ces choses avant qu’elles arrivent, afin que, lorsqu’elles arriveront, vous croyiez. Je ne parlerai plus guère avec vous, car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi… » Jean 14:29-30.

  Étonnante, cette parole de Jésus dans un tel moment de Sa vie si lourd de conséquences. Sa vie terrestre touche à sa fin, les disciples pressentent qu’ils vont au devant d’un grand dénouement et ils n’osent L’interroger, ne leur a-t-il pas dit : « Je ne parlerai plus guère avec vous … ! ». En face de ces événements sur le point d’arriver, est-ce vraiment le moment de se taire ? Ne faut-il pas plutôt affermir l’âme, fortifier la foi ? Ceci nous étonne profondément, car s’il est un temps où les disciples, tenant compte de ce qui va arriver à Jésus comme à eux-mêmes, ont besoin d’entendre l’exhortation de la Parole de Dieu, c’est bien en un temps comme celui-ci.

  Avec l’aide du Seigneur, sondons les raisons divines de Ses « paroles en suspens » ; elles proviennent de Sa connaissance profonde des sentiments et des pensées des cœurs et elles répondent à l’attitude des incroyants comme à celles des croyants. C’est donc à l’égard de nous-mêmes que nous demanderons au Seigneur pourquoi ne parle-t-Il plus guère aujourd’hui. Comprenons-nous bien, ce n’est pas à dire que Dieu soit devenu muet et qu’Il n’ait plus rien à dire, ou encore, que l’Esprit-Saint n’ait plus de révélation ou de profondeur à nous communiquer, bien au contraire ! Si Dieu ne parle plus guère, c’est parce qu’on ne l’écoute plus guère ! C’est en raison du manque de faculté spirituelle à saisir les vérités divines. Rares sont les âmes qui recherchent, méditent, dévorent la Parole incorruptible de Dieu, alors que, d’un autre coté, l’activité effervescente de l’évangélisation est de plus en plus grande, ce dont nous nous réjouissons ; mais c’est là un signe annoncé dans les derniers temps.

Continuer la lecture