Archives par mot-clé : Paroles des sages

R2 – LES CLOUS DU MAÎTRE 2

Format PDF

« Les paroles des sages sont comme des aiguillons ; et, rassemblées en un recueil, elles sont comme des clous plantés par un seul maître… »

Ecc 12:13.

———————————

1

  Mieux vaut une nécessité qui nous tient devant Dieu, qu’un vœu que l’on ne tient pas.

2

Nous sommes déçus des autres, parce que nous exigeons trop d’eux.

3

Posséder la sagesse, ce n’est pas la garder, mais savoir la donner.

4

  Ne plus être choqué c’est être affranchi, ne plus choquer c’est être parfait.

5

La vraie humilité n’est pas celle que l’on voit, mais celle que l’on découvre.

6

Résiste, mais ne te durcis pas.

7

Un cœur brisé peut être consolé, une âme courbée peut être relevée, mais un esprit tordu qui se croit droit, qui peut le redresser ?

Continuer la lecture

R1 – LES CLOUS DU MAÎTRE 1

Format PDF

« Les paroles des sages sont comme des aiguillons ; et, rassemblées en un recueil, elles sont comme des clous plantés par un seul maître… »

Ecc 12:13.

———————————

1

Les croyants sont mûris par leurs problèmes spirituels, mais certains ne sont jamais mûrs, parce qu’ils ne sont pas assez profonds pour en avoir.

2

Celui qui est fort ne reste pas dans l’humilité, si ce n’est par un constant brisement.

3

Celui qui se dit parfait ne l’est plus.

4

Nos faiblesses sont à la fois mauvaises, bonnes et utiles ; elles sont mauvaises en ce qu’elles nous empêchent d’être parfaits, bonnes en ce qu’elles nous contraignent à le devenir, utiles en ce qu’elles nous empêchent de nous en glorifier.

5

Celui qui veut se garder loin du péché par ses propres forces n’empêchera pas ses propres faiblesses de l’y ramener.

6

  Il est plus difficile de mourir à nos réactions qu’à nos actions.

7

N’appliquons pas les défauts du frère avec qui l’on parle à une tierce personne, tout en espérant que celui-ci comprenne qu’il s’agit de lui.

Continuer la lecture