Archives par mot-clé : Parole vivifiante

DES MYSTÈRES – 27 …

Format PDF

  « Il vous a été donné de connaître les mystères du Royaume des cieux… »

Matt 13:11.

———————————–

  À cette heure de la nuit, je contemplai la voute étoilée… retrouvant, comme à chaque sortie nocturne, par temps serein, les quelques étoiles « fidèles » apparaissant à l’Orient… Les mages, en effet, arrivés à Jérusalem ne dirent-ils point : « Nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l’adorer… » ? Il me vint alors à l’esprit ces Paroles de Jésus, répondant à la question de Philippe… « Celui qui m’a vu a vu le Père ; comment dis-tu : Montre-nous le Père ? … Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? » … C’est ici l’un des grands mystères annonçant la Personne incarnée de Jésus… révélée par l’Esprit et œuvrant en nous à Sa ressemblance…

  Je fus conduit à sonder cette vérité dans sa réalité… afin de saisir plus profondément la Personne intime de Jésus… Vérité vivante révélant à notre esprit le Mystère de Sa venue, de Sa Présence « Image visible du Dieu invisible » … Ainsi, dépassant la connaissance « selon la lettre », la révélation de Dieu « selon l’Esprit » éclaire ce qu’Il nous a préparé à connaître de Lui… Nous avons reçu, non seulement de saisir le sens de la Vérité… mais encore d’être saisis par la Puissance de Vie dont la Vérité est animée… En étant intérieurement ouverts à l’œuvre de la Parole… celle-ci nous fait découvrir les choses d’en-haut, célestes, éternelles… lesquelles, bien qu’étant combien plus grandes que nous, sont reçues au-dedans de nous…

  Combien de vérités de l’Écriture, en effet, maintes fois lues et entendues… cependant, ont-elles été « spirituellement » saisies ? … Seul l’Esprit-Saint intériorise en nous les vérités de la Parole… afin de les laisser manifester à l’intérieur de nous ce qu’elles expriment… Lors de Son Incarnation, Jésus parut dans une chair « semblable à la nôtre, mais sans péché » afin de nous racheter… Ainsi depuis lors, en tant que nés de nouveau, nous portons intérieurement l’« image du Céleste » … Œuvre spirituelle opérée en nous et se renouvelant sans cesse… Nos mots humains ne sauraient décrire cette réalité divine… cependant ils expriment sous l’inspiration de l’Esprit la Perfection de la Parole divine s’imprimant en nous… Ainsi seule la révélation spirituelle nous éclaire le sens et l’accomplissement divin de ce prodige…

  Bien qu’adressées à l’homme, il est des vérités divines dépassant son entendement… De là la recherche de la révélation spirituelle du croyant, en qui habite l’appel de l’Esprit à sonder la Parole… Ceci en veillant à ne pas dénaturer le sens divin de la Parole par de diverses interprétations ou doctrines, lesquelles la fige dans la mort spirituelle… La Vérité et la Vie sont « une » … L’erreur est une « mort », étant une séparation d’avec Dieu… En suscitant une fausse compréhension, l’esprit d’erreur prive l’âme d’éprouver la nécessité d’être transformée… Contrairement donc à l’erreur, la vérité reçue aplanit la voie nous ouvrant, en nous ouvrant nous-mêmes, à la Vie éternelle…

  Alors que ces réflexions se multipliaient en mon esprit… je distinguai sous la clarté lunaire, les branches mortes et sèches d’un arbre solitaire au bord du chemin… Ce dépouillement, inversement, suscita en moi une aspiration aux richesses de la Parole… Cette Parole dont l’Œuvre par l’Esprit est Présence… Puissance… Plénitude… dont Jésus Lui-même déclara « Je suis la voie, la vérité et la vie » … Ainsi, vivant en nous, Jésus nous fait croître en Lui par la compréhension inspirée de Sa Parole vivifiante… Aussi est-il frappant de constater que même notre acceptation de ne pas pouvoir comprendre toutes choses… a d’autant plus, pour effet, de « façonner » notre esprit même à pénétrer les profondeurs de la Pensée de Dieu…

  Les mystères ont ainsi pour « vocation » de nous appeler à rechercher les divers sens de la Parole… Le but de la recherche spirituelle ne consiste pas à ajouter des connaissances aux connaissances… mais à recevoir le « contenu spirituel » de cette connaissance à même de nous changer intérieurement… Car, en grandissant spirituellement, nous sommes transformés, non seulement en ajoutant… mais tout autant en retranchant, c’est-à-dire, en renonçant à nous-mêmes, nous ne diminuons pas, au contraire, nous croissons intérieurement… Ce n’est pas à nous de « faire de la place » pour que la Présence de Christ grandisse en nous… mais à nous de discerner et de répondre à l’aspiration de la nouvelle créature que nous sommes devenus en Lui…

  Ce qui est spirituel est destiné, non pas seulement à être connu, mais à être vécu… Ainsi l’âme transformée se renouvelle dans la connaissance révélée par l’Esprit de Dieu… Elle aspire à grandir par cette connaissance vivifiante qui opère en elle la croissance spirituelle dans les temps et les circonstances mêmes les plus difficiles… et qui, justement à cause de cela, porte des fruits éternels… La transformation, dès la nouvelle naissance par l’Esprit, ne s’opère pas une fois pour toutes, mais elle est continue, permanente… car la vie spirituelle n’est pas de nature figée, mais vivante et vivifiante… Être vainqueur ne consiste pas à se « sentir » inébranlable une fois pour toutes, mais à être conscient de tout signe de faiblesse de vie spirituelle… car le fait même de le reconnaître est le chemin de l’humilité conduisant à la victoire…

  Jésus est la « Parole parlée », la Parole manifestée en Personne visible dans la chair… Jésus dit ce qu’Il est, car Il est ce qu’Il dit… Il en est ainsi de la Vie, de la Plénitude, de la Lumière, de la Puissance d’en-haut… Dieu par Sa Parole créa l’homme « à son image » … aussi sommes-nous, en tant que créatures transformées par Sa Parole, le « reflet » même de « l’image de Dieu » … Ce qui est invisible du royaume de Dieu, en étant à l’intérieur de nous… remplit notre cœur de ce qui est infiniment plus grand que nous… Tel est l’espace en nous, et en même temps plus grand que nous, que la plénitude spirituelle habite…

  En vérité, en celui en qui habite l’Esprit, les choses invisibles de Dieu, comme celles visibles, sont à l’œuvre dans sa vie… car les réalités invisibles ne cessent d’œuvrer en nous… C’est ici la vision de celui qui est spirituellement né de nouveau… En effet, combien de révélations spirituelles, de manifestations intérieures… sont vécues et se perpétuent dans notre existence ? … Les choses reçues d’en-haut, parce qu’elles « surpassent toute connaissance », nous élèvent intérieurement au-dessus de nous-mêmes… et nous font aspirer aux choses du Royaume des cieux, dont le Roi habite nos cœurs… Au point que le fait même d’accepter de ne pas comprendre tous les mystères… nous fait, d’autant plus, grandir dans les profondeurs mêmes de ces mystères…

  Ainsi, l’Esprit-Saint en révélant à notre esprit la pensée de la Parole, nous en transmet la Lumière et la Vie… Présence éternelle ressentie comme une paix que rien ne saurait troubler… Lumière qui nous est donnée afin de comprendre le sens, non premièrement de toutes choses, mais d’abord de ce que nous sommes nous-mêmes… Et ceci, par l’Esprit du Très-Haut dont la Lumière éclaire ce qu’il nous est donné de comprendre… en nous communiquant la vision intérieure des réalités divines… celles-ci reçues dans l’intimité de Jésus… À ce moment-là, le silence enveloppant les lieux, laissa entendre un langage intérieur… à la brise, se calmant peu à peu, se prolongea la voix intérieure, silencieuse de l’Esprit…