STANCE 44 – TU CRUS COMPRENDRE …

Format PDF

Tu crus entendre
D’En-Haut la Voix
Mais t’y méprendre
Le fut parfois

Tu crus comprendre
Mais tu appris
Que désapprendre
Est d’un grand prix

Tu crus connaître
Mais pour quel bien
Si de ton être
Tu n’appris rien

Tu crus prétendre
En  tout savoir
Alors qu’y tendre
Est sans espoir

Tu crus t’attendre
A tel destin
Mais sans attendre
Ce fut en  vain

Tu crus l’absence
De tout faux pas
Mais sans prudence
Crains les appâts

Tu  crus te vaincre
Mais fus vaincu
Et t’en convaincre
Fut attendu

Car tu crus vaincre
Tout par la foi
Mais sans convaincre
Ton fougueux moi

Tu crus conclure
Par la raison
Une ouverture
Sans horizon

Tendre à l’ultime
Fut ton souhait
Or en l’intime
Vit le Parfait

Tu crus infime
D’être abaissé
Or est sublime
L’humilité

Tu crus donc prendre
Tout en ta main
Alors qu’en cendre
Sera ta fin

Oh ! Combien l’âme
Se méconnaît
Tant que d’un drame
N’est pas l’objet

Car en tout  homme
La vraie grandeur
Toujours se nomme
La profondeur

À cette gloire
Tu fus promu
Qui est de croire
En tant qu’élu

Dont la foi crie
Merci Seigneur !
Qui donne Vie
À ta ferveur…