STANCE 43 – L’OISEAU S’EST ENVOLÉ …

L’oiseau s’est envolé
          Le nid est vide
                    Reviendra-t-il… ?

La pluie tombe
          Le ciel féconde
                    Qui est la bonne terre… ?
 
Face au miroir
          Vois-tu ton visage
                    Ou ta pensée… ?
 
Sentiment d’insuffisance
          Faut-il l’éprouver
                    Pour être efficace …?


 
Ce qui nous est étranger
          Est-il à l’extérieur
                    Ou à l’intérieur de nous… ?
 
L’amour vrai
          Comble sans les nier
                    L’absence d’affinités…
 
Telle chose tragique
           Nous laisse sans voix
                     Car il est des silences plus grands que nos cris…
 
Temps présent a la durée
           De ta joie
                     Ou de ta tristesse… 

 Face à l’indicible
          Nos limites
                    Nous protègent…
 
Liberté
          Plus qu’un espace
                   Une profondeur…
  
L’aspiration
           À la Plénitude
                    Naît de la conscience de notre vide
 
Solitude
          N’est pas le soi en soi
                    Mais en Celui qui est Tout…
  
L’inconnu
          Est accepté en raison
                    De ce qui est inconnu en nous-mêmes…
 
Connaître Dieu
          Est celui qui se sait
                     Être connu de Lui…
 
Parole
          Qui voit seulement entend de l’extérieur
                    Qui entend  spirituellement voit de l’intérieur…
 
La plénitude
           N’est pas un besoin comblé
                     Mais le rassasiement d’un besoin perpétuel…