STANCE 1 – AUX TEMPS ANTIQUES …

Format PDF

Aux temps antiques,
Vivaient deux frères
Dont les carrières
Furent tragiques

L’un laboureur,
L’autre berger
Qui put trouver
Plus grand bonheur ?

Tous deux aux champs,
Caïn bêchait,
Abel paissait
En même temps

Or, un beau jour,
L’un vint prier,
L’autre adorer,
Chacun son tour

Sur son autel,
Caïn offrit
Et fleur et fruit
A l’Eternel

Tandis qu’Abel
Offrit le sang
Comme un encens
Sur son autel

Là où son frère
Ne sut qu’offrir
Qu’un vain désir
Comme prière

Par son choix même,
Caïn montrait
Que le sujet
Était lui-même

Dieu accepta
La sainte odeur,
Mais fruit et fleur,
Il refusa

Car Dieu, Sondeur
Des cœurs et reins,
Sait les desseins
De chaque cœur

Même loué,
Dieu n’est propice
Qu’au Saint service
D’un cœur changé

Ainsi Caïn
Montra visage
Tel que l’ombrage
L’esprit malin

Et de ses mains,
Par jalousie,
Ota la vie
A son prochain

Abel mourut,
Mais sa foi
Garda en soi
Son divin But

Sa vie dès lors
Lui fut ravie,
Mais sa foi crie
Et parle encor’

Ce sang jadis
Qu’Abel versa,
Préfigura
Le Sang du Fils